Ecrire à vos députés, sénateurs et autres élus

Votre Nom
Votre adresse

 

Nom du sénateur (ou député(e), ministre, etc.)
Son adresse (en province de préférence)

 

Date

 

Monsieur(Madame) le(a) Sénateur(Député(e), etc.)

Je suis père divorcé (père abandonné, répudié, seconde femme d'un divorcé, grand-mère paternelle, etc.)

Je viens de constater (découvrir, apprendre), à quel point dans notre pays (région, province, etc.), les pères sont maltraités par la justice (les juges, les lois, etc.)

Je suis choqué(e) (trouve scandaleux, ne comprends pas, etc.), que votre parti ne fasse rien, pour mieux protéger les enfants et rétablir l'équilibre entre les parents (protéger les enfants contre l'élimination de leur père, la rupture avec leurs grands-parents paternels, contrôler les excès de certains juges, etc.).

Vous devriez avoir honte de tolérer des lois qui laissent trop de possibilités aux discriminations paternelles (qui font du racisme anti-pére). Comme s'il ne suffisait pas d'avoir déjà certains juges sexistes qui interprètent curieusement d'autres lois en apparence neutres !

Je sais que de nombreuses autres familles (nombreux autres enfants, parents, grands-parents) souffrent des mauvaises lois, que vous votez ou tolérez.

Vous êtes peut-être un des responsables directs de ces malheurs.

Je ne voterai pas pour vous (pour votre parti) (ma famille votera contre vous) à toutes les prochaines élections, si votre parti ne fait rien pour défendre l'égalité entre les sexes. (Ne venez pas vous plaindre plus tard, si des juges vous attaquent un jour et si d'honnêtes citoyens écoeurés s'en réjouissent, ou au contraire, deviennent de mauvais citoyens à leur tour.)

Veuillez agréer, Monsieur(Madame) le(a) Sénateur(Député(e), Ministre, etc.), l'expression de toute ma déception (mes sentiments distingués, ma haute considération, etc.).

Signature

 


--1. Imprimez, copiez cette page, diffusez-la dans votre famille et à vos amis, demandez-leur d'écrire aussi à leurs sénateurs et député(e)s. Leurs noms et adresses sont donnés par les mairies sur simple appel téléphonique.

--2. IMPORTANT : les modèles ci-dessus ne doivent jamais être recopiés textuellement. Ce ne sont que des schémas, qui doivent être ensuite PERSONNALISÉS.

Méthode : prendre un modèle, le réécrire en changeant quelques mots, en permutant des paragraphes, ajouter un court paragraphe (2 lignes) donnant la motivation du signataire : victime du système, témoin d'un scandale, défenseur d'une victime, etc.

--3. Le nom du(de la) sénateur/député(e) doit toujours être explicite. (Les circulaires à tous les sénateurs ou les députés passent souvent au panier directement.) Mieux vaut écrire à un individu précis, à son adresse en province.

--4. Les lettres doivent rester courtes (une page) et être facilement lisibles.

--5. Il ne faut pas laisser sans réponse les réponses de député(e)s/sénateurs, d'abord par simple politesse, et surtout pour contrer de mauvais arguments.

Par conséquent, envoyez-nous les copies de vos lettres et de ces réponses, et préparez avec la CONDITION PATERNELLE, votre famille et vos amis, des ``réponses aux réponses.''

Bonne plume à tous, de la part et avec les compliments de la CONDITION PATERNELLE.

 

Retour sous-menu

Retour sommaire